Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

Du contrat social ou Essai sur la forme de la République

Manuscrit de Genève

Jean-Jacques Rousseau

EUR 24,00
Disponible Ajouter au panier
Après le Discours sur l’inégalité et l’article « Économie politique », Rousseau revient au projet, resté en chantier, de ses Institutions politiques. Il en extrait et prépare pour l’édition une partie intitulée, après quelques hésitations, Du Contract social ou Essai sur la forme de la République. Il conservera ce manuscrit bien qu’il ait renoncé à le publier en l’état : c’est une œuvre entièrement refondue qui paraît en 1762.
Le présent volume est consacré à cette « première version » du Contrat social, que l’on a coutume aussi d’appeler « manuscrit de Genève ». Le texte, complètement repris à partir du manuscrit, diffère sensiblement de celui des précédentes éditions par son établissement et sa présentation. La perspective génétique ainsi ouverte est le point d’appui d’un renouvellement interprétatif dont l’introduction et une ample partie de commentaire rendent compte. On reconnaît en effet dans ces pages le témoignage d’un moment théorique décisif dans la pensée de Rousseau. Un moment caractérisé par l’effort qu’il y fait pour prendre, dans le prolongement du second Discours, ses distances avec les théories du droit naturel, et pour développer les implications du concept nouvellement formé de volonté générale. La lecture suivie de ce texte et sa comparaison systématique avec la version finalement publiée du Contrat social éclairent la façon dont Rousseau a constitué ses « principes du droit politique », mais aussi les liens qui unissent ces principes avec, d’un côté, « l’étude historique de la morale » conduite dans les Discours, de l’autre la « théorie de l’homme » développée ultérieurement dans Émile.