Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

Philosophie et pédagogie du problème

Michel Fabre

EUR 29,00
Disponible Ajouter au panier
Le vocabulaire du problème et de la problématisation envahit le champ de l’éducation et de la formation. On s’en réjouirait s’il s’agissait bien de conjuguer apprentissage et pensée, selon le souhait de Dewey. Malheureusement, une sorte de malédiction affecte les bonnes idées qui ne manquent pas de se dénaturer au fur et à mesure qu’elles se répandent, au point de susciter l’indignation des pères la rigueur, prompts à jeter le bébé avec l’eau du bain. Il importe donc de poser la question dans sa radicalité : qu’est-ce qu’un problème? Que veut dire problématiser? On s’efforcera de retracer la genèse plurielle du paradigme du problème à travers les philosophies de John Dewey, de Gaston Bachelard, de Gilles Deleuze et de Michel Meyer qui toutes s’efforcent d’imaginer des alternatives au dilemme de Menon et à ses avatars modernes. Comment penser la recherche et l’apprentissage autrement que comme réminiscence? Quel rôle y joue le questionnement, la problématisation? Peut-on imaginer – contre toutes les théories de la connaissance de la modernité – une épistémologie, voire une logique de la découverte, de l’invention? Et une pédagogie du problème? Car épistémologie et pédagogie s’avèrent inséparables dès le début, comme Socrate l’avait bien vu, dans la leçon du Menon. A travers ces études philosophiques, il s’agira d’éclairer si possible les questions pédagogiques ou didactiques qui se posent aujourd’hui à l’enseignant ou au formateur en mal de problématisation.