Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

Commentaires sur le Timée Livre 2

Proclus

EUR 38,00
Disponible Ajouter au panier
Dans l’École néoplatonicienne d’Athènes (Ve -VIe siècle ap. J.-C.), le degré le plus élevé de l’enseignement de la philosophie consistait à expliquer le Timée et le Parménide. Le Timée était le texte par excellence pour étudier la philosophie de la Nature. Le Commentaire de Proclus sur ce dialogue platonicien est évidemment le fruit de cet enseignement. D’après Marinus, successeur de Proclus à la direction de l’École, ce commentaire est le premier écrit publié, mais il ne fait aucun doute que le texte conservé a été l’objet de plusieurs années d’enseignement au cours desquelles il n’a fait que s’accroître.
Malheureusement nous n’avons conservé de ce volumineux travail que le premier tiers, soit cinq livres qui couvrent l’Introduction (Tim. 17a-27b, résumé de la République et mythe de l’Atlantide) et la première partie (Tim. 27c-47e, qui concerne le Monde en tant que création de l’Intellect, et les dix dons qu’il fait au Monde). Mais nous savons que Proclus avait commenté le dialogue entier puisqu’une partie de la fin (Tim. 89e-90c) a été retrouvée en arabe dans la traduction d’Hunain Ibn Ishaq.
Marinus (Proclus ou Sur le bonheur §13.16-17) caractérise ce commentaire comme « véritablement élégant et rempli de science ».